Philippe Henriot was one of the most powerful personalities in World War II France. His appointment as Vichy's secretary of state for information and propaganda in January 1944 substantially changed the nature of the so-called battle of the airwaves. From then until his death at the end of June, at the hands of the Resistance, he directed an unprecedented, sustained attack at the team of Free French who had broadcast from London since the summer of 1940 and who had thus far encountered no other Vichy propagandist of Henriot's skill. This article examines the essence, strategies, and evolution of their exchanges across the airwaves and explores how the two sides argued the events of the day and sought to influence French opinion in the final months of the Occupation.

Philippe Henriot a été une des personnalités françaises les plus influentes de la Deuxième Guerre mondiale. En janvier 1944, sa nomination en tant que secrétaire d'Etat à la Propagande et à l'Information du régime de Vichy a profondément changé la soidisant « guerre des ondes ». Dès lors, et jusqu'à sa mort à la fin de juin, aux mains de la Résistance, il a tout fait pour viser les « Français libres », qui parlaient de Londres depuis juillet 1940, et qui, jusque-là, n'avaient eu à affronter aucun propagandiste de Vichy du même talent. Le présent article se propose d'examiner l'essence, les stratégies et l'évolution de leurs échanges sur les ondes, et d'analyser la manière dont les deux camps ont disputé les événements de la guerre et essayé d'influencer l'opinion française pendant les derniers mois de l'Occupation.

You do not currently have access to this content.