The French Revolution and the Napoleonic Wars resulted in an explosion of personal recollections on a scale never before witnessed, some published in the author's lifetime, many not. These memoirs, and the stories and anecdotes told in them, shaped the images surrounding the wars for generations to come. Given the distance that often separated the writing from the event, the memoirs almost always contained projections, evasions, myths, and outright fantasies. But that is exactly where their value lies. It allows the historian to establish the extent to which those who took part in the wars began to romanticize or indeed contest them and the man most responsible for them—Napoléon—and the degree to which they engaged in the political and cultural debates of the day.

Les guerres révolutionnaires et napoléoniennes déclenchèrent une explosion de remémorations personnelles. Certains textes furent publiés du vivant des auteurs, d'autres après ou jamais. Ces mémoires, et les histoires et anecdotes qu'ils racontent, ont formé et informé l'image des guerres pendant des générations. Etant donné le nombre d'années souvent intervenues entre leur écriture et les événements qu'ils décrivaient, ces mémoires contiennent souvent des projections, des subterfuges, des mythes et mêmes des récits imaginaires. C'est précisément là que réside la valeur de ces textes. Cela nous permet, en tant qu'historiens, d'établir la manière dont ces anciens combattants ont commencé à romancer ou contester les guerres et l'homme qui en était responsable—Napoléon—et jusqu'à quel point ils ont participé aux débats politiques et culturels de leur époque.

This content is only available as a PDF.
You do not currently have access to this content.